martes, 7 de junio de 2016

«Bienvenidos» Un jumelage confirmé avec Laspuña (Espagne)


«Bienvenidos» ou «bienvenus chez nous» ! L'immense banderole déployée à l'arrivée de Laspuña recevait ainsi les 55 Saint-Santinois ayant fait le voyage en autocar et qui ont été témoins de l'extraordinaire accueil dont leurs amis espagnols ont le secret. Ce beau week-end des 21 et 22 mai, vécu à Laspuña, se déroula à un rythme effréné, tant le programme était chargé. Du départ de Saint-Santin à 4 heures, le samedi, au retour dans la nuit du dimanche soir, ce fut un enchaînement de visites, rencontres, échanges, mêlant tourisme et convivialité.
Après un premier arrêt à Saint-Lary, le groupe saint-santinois poursuivait sa route vers l'Espagne jusqu'à une seconde halte dans le magnifique village médiéval espagnol d'Ainsa, avant d'arriver enfin à Laspuña où les habitants leur avaient réservé un accueil véritablement fraternel.
Après un repas partagé avec les élus de Laspuña, suivit l'installation en hébergement chez les habitants avec lesquels de nouveaux liens d'amitié se créaient spontanément.
Ensuite, sans plus attendre, les deux communautés se rencontraient sur la place du village afin de partager pendant plus de deux heures des animations concoctées réciproquement, à commencer par des danses traditionnelles françaises avec, entre autres, la bourrée auvergnate en costumes d'époque, mais également des danses folkloriques espagnoles.
Suivait une confrontation amicale de jeux intervillages dont le célèbre tir à la corde dans une ambiance extraordinaire avec remise de coupe au vainqueur, en l'occurrence Laspuña !
Au pas de course, à 20 heures, avait lieu la rencontre officielle en mairie avec les interventions des deux maires, dont cet extrait du discours de Mme le maire de Saint-Santin : «Un jumelage, c'est mettre en place des échanges afin de permettre à nos communes de réaliser de nombreuses actions, notamment au niveau scolaire… Je sais également que des réflexions sont en cours concernant la chasse, les animations au moment des fêtes et du marché de Noël, peut-être aussi sur le plan agricole, étant donné nos caractéristiques communes, permettant ainsi à des jeunes de venir à Saint-Santin pour découvrir et se familiariser avec les techniques agricoles françaises.
Il est dit quelque part que, pour mieux se connaître, il faut s'apprivoiser, voire se rencontrer, afin que des liens d'amitié puissent se tisser. Je pense que c'est chose faite car notre venue conforte ce jumelage… Je voudrais renouveler avec émotion, force et volonté notre serment d'amitié et souhaiter longue vie à notre jumelage».
Puis, le repas festif du soir, auquel 330 convives prenaient place, fut servi dans une ambiance exceptionnelle et se poursuivit tard dans la nuit.
La journée du dimanche était vécue dans une même intensité avec tout d'abord la participation au départ de la descente en radeaux construits par les Espagnols sur la rivière Cinca depuis Laspuña et sur une distance de 12 km. Des centaines de spectateurs locaux étaient venus assister à cet événement, faisant ainsi perdurer cette belle tradition espagnole. À 14 h 30, le repas d'adieu était offert par nos hôtes avec l'incontournable paella, illustrant la qualité de l'accueil de nos amis espagnols pour cette 2e rencontre organisée et préparée de main de maître par une grande partie des habitants du village de Laspuña. Après une dernière photo, vers 18 heures, les Saint-Santinois reprenaient la route vers la France, enchantés de leur séjour mais aussi avec un immense vague à l'âme. Heureusement, c'est une très longue histoire qui débute entre nos deux communes avec notamment de nombreux projets qui ne font que commencer, permettant ainsi à Saint-Santin, petite commune rurale, de s'ouvrir sur le monde pour découvrir d'autres horizons, voire d'autres cultures.
La Dépêche du Midi - 

1 comentario:

Javier Campos dijo...

Tir a là corde :)
https://www.instagram.com/p/BF9hARFvqTo/

martes, 7 de junio de 2016

«Bienvenidos» Un jumelage confirmé avec Laspuña (Espagne)


«Bienvenidos» ou «bienvenus chez nous» ! L'immense banderole déployée à l'arrivée de Laspuña recevait ainsi les 55 Saint-Santinois ayant fait le voyage en autocar et qui ont été témoins de l'extraordinaire accueil dont leurs amis espagnols ont le secret. Ce beau week-end des 21 et 22 mai, vécu à Laspuña, se déroula à un rythme effréné, tant le programme était chargé. Du départ de Saint-Santin à 4 heures, le samedi, au retour dans la nuit du dimanche soir, ce fut un enchaînement de visites, rencontres, échanges, mêlant tourisme et convivialité.
Après un premier arrêt à Saint-Lary, le groupe saint-santinois poursuivait sa route vers l'Espagne jusqu'à une seconde halte dans le magnifique village médiéval espagnol d'Ainsa, avant d'arriver enfin à Laspuña où les habitants leur avaient réservé un accueil véritablement fraternel.
Après un repas partagé avec les élus de Laspuña, suivit l'installation en hébergement chez les habitants avec lesquels de nouveaux liens d'amitié se créaient spontanément.
Ensuite, sans plus attendre, les deux communautés se rencontraient sur la place du village afin de partager pendant plus de deux heures des animations concoctées réciproquement, à commencer par des danses traditionnelles françaises avec, entre autres, la bourrée auvergnate en costumes d'époque, mais également des danses folkloriques espagnoles.
Suivait une confrontation amicale de jeux intervillages dont le célèbre tir à la corde dans une ambiance extraordinaire avec remise de coupe au vainqueur, en l'occurrence Laspuña !
Au pas de course, à 20 heures, avait lieu la rencontre officielle en mairie avec les interventions des deux maires, dont cet extrait du discours de Mme le maire de Saint-Santin : «Un jumelage, c'est mettre en place des échanges afin de permettre à nos communes de réaliser de nombreuses actions, notamment au niveau scolaire… Je sais également que des réflexions sont en cours concernant la chasse, les animations au moment des fêtes et du marché de Noël, peut-être aussi sur le plan agricole, étant donné nos caractéristiques communes, permettant ainsi à des jeunes de venir à Saint-Santin pour découvrir et se familiariser avec les techniques agricoles françaises.
Il est dit quelque part que, pour mieux se connaître, il faut s'apprivoiser, voire se rencontrer, afin que des liens d'amitié puissent se tisser. Je pense que c'est chose faite car notre venue conforte ce jumelage… Je voudrais renouveler avec émotion, force et volonté notre serment d'amitié et souhaiter longue vie à notre jumelage».
Puis, le repas festif du soir, auquel 330 convives prenaient place, fut servi dans une ambiance exceptionnelle et se poursuivit tard dans la nuit.
La journée du dimanche était vécue dans une même intensité avec tout d'abord la participation au départ de la descente en radeaux construits par les Espagnols sur la rivière Cinca depuis Laspuña et sur une distance de 12 km. Des centaines de spectateurs locaux étaient venus assister à cet événement, faisant ainsi perdurer cette belle tradition espagnole. À 14 h 30, le repas d'adieu était offert par nos hôtes avec l'incontournable paella, illustrant la qualité de l'accueil de nos amis espagnols pour cette 2e rencontre organisée et préparée de main de maître par une grande partie des habitants du village de Laspuña. Après une dernière photo, vers 18 heures, les Saint-Santinois reprenaient la route vers la France, enchantés de leur séjour mais aussi avec un immense vague à l'âme. Heureusement, c'est une très longue histoire qui débute entre nos deux communes avec notamment de nombreux projets qui ne font que commencer, permettant ainsi à Saint-Santin, petite commune rurale, de s'ouvrir sur le monde pour découvrir d'autres horizons, voire d'autres cultures.
La Dépêche du Midi - 

1 comentario:

Javier Campos dijo...

Tir a là corde :)
https://www.instagram.com/p/BF9hARFvqTo/